learnlatex.org

Votre premier document avec LaTeX

Notre premier document LaTeX va être très simple : l’idée est de vous montrer à quoi ressemble un document et comment le compiler avec succès. C’est aussi votre première chance de voir comment utiliser les exemples de learnlatex.org.

Si vous utilisez une installation LaTeX locale, créez dans votre éditeur un nouveau fichier appelé first.tex, et copiez-collez le texte ci-dessous ou tapez-le. Si vous utilisez le système en ligne, vous pouvez simplement cliquer sur les boutons LaTeX Online ou Open in Overleaf dans l’exemple pour l’essayer ! Nous vous suggérons d’essayer les options en ligne même si vous avez configuré LaTeX localement ; c’est une bonne occasion de voir comment fonctionnent les différentes possibilités.

\documentclass{article}
\usepackage[T1]{fontenc}

\begin{document}
Bonjour tout le monde!

C'est mon premier document LaTeX.
\end{document}

Enregistrez le fichier et compilez-le pour obtenir document PDF ; si vous utilisez une installation LaTeX locale, le bouton exact à presser dépendra de l’éditeur que vous avez choisi. Vous devriez obtenir un fichier PDF qui contient le texte ci-dessus plus un numéro de page ; LaTeX l’ajoute automatiquement.

Visualisez la sortie first.pdf avec le programme que vous préférez pour la visualisation des PDF. Ça a l’air pas mal, félicitations !

En cas d’erreur

Les erreurs, ça arrive. Vérifiez que vous avez saisi chaque ligne du fichier texte exactement comme indiqué ci-dessus. Parfois, des modifications apparemment mineures dans la saisie entraînent des modifications importantes dans le résultat, jusqu’à empêcher le document de compiler. Si vous êtes bloqué, essayez d’effacer complètement le document et de le copier à nouveau à partir des lignes ci-dessus.

Si LaTeX arrête de compiler votre document et affiche un message se terminant par un point d’interrogation, vous pouvez sortir en tapant x et <Enter>.

Les messages d’erreur de LaTeX essaient d’être utiles, mais ils ne sont pas du même genre que les messages des traitements de texte. Certains éditeurs rendent également difficile l’accès aux messages d’erreur complets, ce qui peut masquer des détails importants. LaTeX crée toujours un journal de ce qu’il fait (un fichier de log) ; il s’agit d’un fichier texte dont le nom se termine par .log. Vous pouvez toujours y lire le texte complet des messages d’erreur et, en cas de problème, les utilisateurs experts de LaTeX vous demanderont souvent une copie de ce fichier journal.

Ce qui s’est passé

Le premier document montre les bases. Les documents LaTeX sont un mélange de texte et de commandes. Les commandes commencent par une barre oblique inversée (\) et ont parfois des arguments entre accolades {...} (ou parfois des arguments optionnels entre crochets [...]). Après avoir demandé à LaTeX de compiler votre fichier, vous obtenez en sortie un fichier PDF.

Chaque document LaTeX comporte un \begin{document} (son début) et un \end{document} (sa fin). Entre ces deux, il y a le corps du document, qui contient votre texte. Ici, le corps comporte deux paragraphes (en LaTeX, vous séparez les paragraphes par une ou plusieurs lignes blanches). Avant le \begin{document} se trouve le préambule du document, qui contient le code permettant de définir sa mise en page. La commande \usepackage sera décrite dans une leçon ultérieure ; sous la forme utilisée ici (\usepackage[T1]{fontenc}), elle apparaît dans la plupart des exemples de ce site et sert à configurer l’encodage des polices.

LaTeX a d’autres paires \begin{...} et \end{...} ; celles-ci sont appelées environnements. Vous devez les faire correspondre pour que pour chaque \begin{xx}, il y ait un \end{xx}. Si vous les emboîtez, alors vous devez avoir \end{yy}\end{xx} pour correspondre à \begin{xx}\begin{yy}, c’est-à-dire que les ouvertures et fermetures doivent se correspondre dans l’ordre.

On peut ajouter des commentaires à un fichier LaTeX en les faisant commencer par % ; utilisons cela pour montrer la structure :

\documentclass[a4paper,12pt]{article} % La classe de document et ses options
\usepackage[T1]{fontenc}
% Un commentaire de le préambule

\begin{document}
% Ceci est un commentaire
Voici    un document très
simple\footnote{Avec une note de bas de page.}.

Et là, un nouveau paragraphe.
\end{document}

Vous pouvez voir ci-dessus que nous avons deux paragraphes : remarquez à nouveau l’utilisation d’une ligne blanche pour cela. Remarquez également que les espaces multiples sont traités comme une seule espace.

Vous pouvez aussi parfois vouloir une espace « dure » qui n’est jamais coupée entre deux lignes (appelée pour ça espace insécable) : en LaTeX, ce type d’espace est représenté par ~, qui « lie » deux morceaux de texte ensemble. Nous nous en servirons plus tard dans le cours pour insérer des références croisées.

Catactères spéciaux

Vous avez sans doute remarqué que les caractères \, { et } ont une signification particulière pour LaTeX. Un \ démarre une instruction pour LaTeX : une « commande ». Les accolades { et } sont utilisés pour encadrer les arguments obligatoires, c’est à dire des informations requises par les commandes.

D’autres caractères ont une signification particulière ; nous venons de voir que ~ est une espace insécable, par exemple. Presque tous ces caractères sont très rares dans un texte normal, c’est pourquoi ils ont été choisis pour avoir des significations spéciales. Si vous avez besoin de faire apparaître un de ces caractères spéciaux dans votre document, nous avons mis quelques informations dans la leçon d’approfondissement.

Travaux pratiques

Expérimentez le système d’édition et de compilation en ligne ; cliquez sur le bouton pour commpiler le contenu, puis éditez-le dans la page web et compilez-le à nouveau.

Essayez d’ajouter du texte à votre premier document, de le compiler et de voir les changements dans votre PDF. Faites des paragraphes différents et ajoutez des espaces variables. Explorez le fonctionnement de votre éditeur ; cliquez sur votre fichier source et trouvez comment aller à la ligne correspondante dans votre PDF. Essayez d’ajouter des espaces insécables et voyez comment ils modifient la position des sauts de lignes.

Pour aller plus loin…
Leçon suivante…