learnlatex.org

Utiliser le site learnlatex.org

Ce cours se compose de 16 leçons principales, accessibles à partir de la table des matières de la page d’accueil.

Chaque leçon a un lien avec vers une leçon d’approfondissement sur le même sujet. Il est possible de suivre les 16 leçons sans lire les leçons d’approfondissement.

À la fin du cours, il y a une leçon spécifique au français, et enfin une galerie d’exemples de packages illustrant des utilisations de LaTeX non couvertes par ce cours.

Exécuter les exemples

Chaque exemple est constitué d’un petit document LaTeX complet, qui apparaît dans la page sous cette forme :

\documentclass{article}
\usepackage[T1]{fontenc}

\begin{document}
Texte d'exemple.
\end{document}

L’exemple est complet. Cependant, vous pouvez le modifier à votre guise pour tester des choses, éventuellement dans le cadre d’un exercice proposé en fin de leçon. L’éditeur utilisé est ACE.

Que le code-source de l’exemple ait été modifié ou non, il existe trois manières de l’exécuter :

  1. Utiliser le service LaTeX Online. Le bouton soumettra le code au service LaTeX CGI1.

    Le serveur LaTeX CGI a été mis en place spécialement pour supporter ce site, et utilise notamment PDF.js pour afficher les fichiers PDF sur les navigateurs mobiles ou autres, dépourvus de lecteur PDF intégré.

    Le document PDF résultant (ou une partie du journal des erreurs) sera affiché dans la page, immédiatement sous l’exemple. Un bouton apparaîtra pour que vous puissiez effacer cette sortie (ou la laisser en place et suivre le reste de la leçon).

    Notez que LaTeX Online ne nécessite ni connexion ou ni inscription d’aucune sorte, ce qui est très pratique pour les petits exemples, mais ni ce site ni les sites latexcgi, latexonline.cc ou latex-on-http ne proposent de mécanisme pour enregistrer votre document. Toute modification que vous auriez apportée à l’exemple est perdue quand vous quittez la page.

  2. Utiliser le service Overleaf. Le bouton soumettra le code à Overleaf.

    Si vous n’avez pas encore de compte, ou si les détails de votre compte n’ont pas déjà été enregistrés dans votre navigateur, vous serez redirigé vers une page de connexion où vous pourrez vous connecter ou vous inscrire sur Overleaf. Ce service est gratuit, mais vous devrez donner quelques informations personnelles (notamment une adresse mail) et accepter les conditions générales d’utilisation.

    Si votre compte Overleaf est déjà en cache dans votre navigateur, alors une page web Overleaf s’ouvrira dans un nouvel onglet, avec un nouveau projet contenant le code de l’exemple. À partir de là, vous pourrez le modifier dans Overleaf, qui lancera automatiquement LaTeX sur votre code en affichant le résultat ou le journal des erreurs.

    Overleaf a des fonctionnalités beaucoup plus évoluées que notre site web pour l’édition des documents, et vous pouvez enregistrer vos projets dans votre compte Overleaf pour y revenir plus tard.

  3. Si vous avez un système TeX installé localement, vous pouvez copier le code de l’exemple à partir de la page, soit en le sélectionnant explicitement, soit en utilisant les raccourcis clavier de l’éditeur (ctrl-A ctrl-C dans Windows par exemple). Lancez alors votre éditeur local, et collez le code de l’exemple dans un document vierge.

Choisir le moteur TeX

Quand vous compilerez les exemples par LaTeX Online, c’est le moteur pdflatex qui sera utilisé par défaut, sauf si l’exemple charge le package fontspec, auquel cas xelatex sera utilisé.

Vous pouvez forcer le choix de pdflatex, xelatex, lualatex, platex ou uplatex en ajoutant dans le document un commentaire de la forme :

% !TEX any text lualatex

où l’espace blanc au début est facultatif et la casse sans importance. Tout texte entre le premier et le dernier mot est également ignoré. Cela permet d’écrire % !TEX program=pdflatex, comme demandé par certains éditeurs TeX, mais ne nécessite pas la chaîne programme=. Cette syntaxe est actuellement limitée à la seule spécification d’un des cinq moteurs listés ci-dessus.

Par exemple dans les exemples de cette leçon, vous pouvez voir un tel commentaire utilisé pour spécifier LuaLaTeX.

Si platex ou uplatex est demandé, alors le programme dvipdfmx sera automatiquement lancé ensuite pour produire le résultat en PDF à partir du fichier DVI généré par ces variantes.

Choisir comment afficher le résultat

Si vous utilisez LaTeX Online, la sortie PDF sera affichée par défaut en utilisant PDF.js. Ce choix permet d’obtenir un comportement cohérent sur le plus grand nombre de navigateurs.

Si vous préférez utiliser le lecteur PDF de votre navigateur (qu’il soit intégré ou qu’il s’agisse d’une application externe que vous avez configurée), ajoutez un commentaire de cette forme :

% !TEX any text pdf

Le comportement par défaut peut également être explicitement spécifié en utilisant pdfjs dans le commentaire ci-dessus. Pour le débogage, vous pouvez parfois souhaiter que le fichier journal soit renvoyé, même si le document produit un PDF sans erreur. Cela peut être demandé en utilisant log dans ce commentaire.


  1. Pendant le développement de ce site web, nous avons également utilisé LaTeX.Online et LaTeX-on-HTTP et nous remercions chaleureusement les développeurs de ces services de les avoir adaptés à nos besoins pour permettre à nos exemples de fonctionner dès les premières phases de développement de learnlatex.org